Wunschklang

European TV Brass Trio

Yolk  |  2009
6 / 10
par Franck  |  le 2 mai 2009

Aucune batterie, pas de basse. Seulement un trombone, un tuba, une trompette et un saxophone pour ce Wunschklang du European-TV Brass Trio. La démarche est osée. Presque kamikaze. En effet, ces trois musiciens doivent compenser la rythmique et la basse par leurs instruments à vent. Comment ? Par leur virtuosité et leur lyrisme. Daniel Casimir, François Thuillier et Matthias Schriefl accouchent d’un disque inhabituel. Est-ce pour autant audible ? Oui, parfois. Les cuivres des deux Français et de l'Allemand amènent des compositions simples ou carrément barrées. L’écoute ne se fait pas en un jour. Glisser le disque dans le lecteur à plusieurs reprises s’avère nécessaire pour saisir les subtilités de ce Wunschklang. On capte quelques moments intéressants comme sur "Mama" et "Songyl the Last Rose", jolies ballades nostalgiques, interrompues soudainement par des envolées de trompettes, qui cassent brièvement le caractère presque atone de ces berceuses.

L’intérêt de ce disque, outre son caractère innovant, réside dans les remixes électroniques qui concluent cet album. Quatre reprises qui donnent un relief supplémentaire à Wunschklang. "Collines remodeled" brille par sa transe et son aspect répétitif et "Gloubi bulgare" invite à la rêverie. "Birdy Riffmix", remixé par le saxophoniste Sylvain Rifflet, démontre qu’un musicien de jazz aujourd’hui peut être un touche-à-tout et un explorateur.

Wunschklang ouvre de nouvelles perspectives sur la musique jazz. On est loin d'une formule batterie-basse-piano, le plus souvent consensuelle. Tout n’est pas audible pour le premier venu certes, mais la volonté d’aller au-delà des cercles établis mérite qu’on s’intéresse bigrement à ce trio.