They Want My Soul

Spoon

Loma Vista  |  2014
9 / 10
par Jeff  |  le 4 septembre 2014

Cela fait déjà une petite vingtaine d’années que les gars de Spoon sont actifs, et plus spécifiquement une bonne dizaine que leur musique agite véritablement les cercles indépendants. Mais cela fait également une petite vingtaine d’années que les Texans produisent une musique qui défie toutes les velléités de classement par le chroniqueur soucieux de baliser un tant soit peu son travail. Car si l’étiquette "indie" est la seule certitude dans cet exercice, on sait que dans le grand chaudron des Texans, on y fout beaucoup de choses : du rock, de la pop lo-fi notamment, mais aussi un peu de soul ou de r’n’b. En gros, Spoon est ce groupe que pas mal de potes vous recommanderont. Et quand vous leur demanderez à quoi ça ressemble ils vous opposeront un laconique « Oh tu verras, c’est bon ! ». Valeur sûre alors, les gars de Spoon ? On peut le dire, même si leur précédent (Transferrence en 2010) avait marqué un léger coup d’arrêt après deux albums qui avaient permis de bâtir une réputation qui aura bizarrement toujours peiné à séduire l’Europe. Peut-être un peu trop rugueux et hermétique, Transferrence peinait à renouer avec la fraîcheur et l’instantanéité des impeccables Gimme Fiction et Ga Ga Ga Ga Ga. Et dans ce sens, They Want My Soul semble être l’album qui aurait dû leur succéder. Bien reposés après une pause nécessaire de quatre ans qui aura vu le chanteur Britt Daniels s’amuser avec Divine Fits (d’où est issu le nouveau claviériste, Alex Fischel) ou le batteur Jim Eno produire !!! et les Strange Boys, les Texans sont de retour avec un album qui va droit au but (et au cœur) et fait vibrer notre corde sensible, sans pour autant jouer la carte de la facilité. Car il y a dans ces structures en apparence simples une belle volée de tiroirs que Britt Daniels s’amuse à ouvrir et fermer au gré de ses envies. Cette liberté totale dans la composition se traduit par un disque qui joue énormément sur les cadences, avec une efficacité assez redoutable. En effet, outre le single « Do You » qui fera probablement partie des meilleurs titres de l’année 2014, They Want My Soul regorge de pépites attachantes qui confirment le retour en forme de Spoon. Enfin, il se dégage de ces onze nouveaux titres un vent de fraîcheur et de liberté qui est le signe indiscutable que le groupe est en pleine possession de ses moyens et de son sens du groove.  En espérant maintenant ne pas devoir attendre quatre nouvelles années pour entendre le petit frère…

Le goût des autres :

note : 99/10Maxime note : 77/10Yann