The Terrible Things

Roken Is Dodelijk

Autoproduit  |  2010
7 / 10
par Jeff  |  le 22 October 2010

Loin de nous l'idée de jouer les fanfarons, mais la plupart des artistes ou groupes français dans lesquels nous croyons vraiment ont déjà fait un petit détour par nos compilations Jeunes Pousses. Certes, tous n'ont pas (encore) connu la gloire, le starsystem, la coke au kilo et le sexe sale au fond du bus de tournée. Mais certains ne ménagent pas leurs efforts pour s'approcher de cet eldorado reluisant qu'est la reconnaissance médiatique et populaire. Et parmi les groupes en bonne voie pour y parvenir, Roken Is Dodelijk figure en bonne position. En effet, l'arrivée du premier EP des Lillois semble marquer une nouvelle étape dans la courbe de progression ascendante du groupe. Il y a quelques mois, c'est avec le tubesque et radiophonique "Good Enough" que nous avions découvert la formation nordiste, et sur The Terrible Things, c'est cette veine pop/folk que continuent d'exploiter avec beaucoup de finesse Jerôme Voisin et les siens.

Et s'il est vrai que c'est quand le groupe évolue dans une veine plus dépouillée qu'il séduit le moins, dès qu'il passe à la vitesse supérieure et met à contribution l'ensemble de ses membres, il devient difficile de ne pas voir en Roken Is Dodelijk l'une des plus flamboyantes promesses hexagonales. Car à l'image du « Good Enough » susmentionné, des titres comme « King Of This Town » et « The Terrible Things » méritent à eux seuls qu'on investisse dans ce nouvel EP: montée en puissance magnifiquement contrôlée, émotions communicatives, savoir-faire mélodique, justesse des arrangements... Tout est ici mis en oeuvre pour que le groupe rivalise sans peine avec les cousins anglo-saxons que sont Clap Your Hands Say Yeah ou The National. Et surtout pour que l'on en redemande, parce que 25 minutes, c'est finalement bien maigre.