Plan Your Escape

Girls In Hawaii

62 TV Records  |  2008
8 / 10
par Nicolas  |  le 25 février 2008

Dire qu’ils étaient attendus au tournant est un euphémisme. En Belgique francophone, tout le monde s’accordait pour dire qu’il serait difficile que les Girls In Hawaii fassent mieux que From Here To There, ce premier album qui les consacra chefs de file d’une musique wallonne en plein essor. Trop vite, on les compara à dEUS (sur base de la nationalité) ou à Grandaddy (sur base de la filiation musicale). Mais ce n’était pas se rendre compte que le groupe devait encore trouver sa voie, celle qui lui permettrait de s’émanciper de toutes ces comparaisons. Maintenant dire qu’ils ont ramé pendant près de deux ans est également un euphémisme. Pour preuve, il suffit de se remémorer leur prestation au festival de Dour 2007 où le groupe, alors en plein doute quant à sa capacité de finir le deuxième album, se prit les pieds dans le tapis en voulant livrer en pâture leurs nouvelles compositions (encore inachevées) sous une pression énorme, près de 9.000 personnes s’étant déplacé pour le voir. Près de six mois plus tard, les Girls In Hawaii nous livrent donc ce deuxième album tant attendu… et sur lequel ils planifient leur fuite. Et à n’en point douter, celle-ci se fera en avant…

Réalisé avec l’aide complice de Jean Lamoot (Salif Keita, Noir Désir, Alain Bashung), Plan Your Escape reprend les choses là ou les Girls In Hawaii les avaient laissées. Dès lors, on ne s’étonnera d’apprendre que, pour ce nouvel album, le groupe ait remis au goût du jour le concept des vieilles baraques des Ardennes belges dans lesquelles ils ont pris l’habitude d’enregistrer. Car, au final, l’image qui sied le mieux à la formation brabançonne est celle de bricoleurs, d’artisans de la pop atmosphérique. Que ceux qui s’attendent à de nouvelles cartes postales de la Région Wallonne s’apprêtent à déchanter, les Girls In Hawaii reviennent cette fois avec un album faisait honneur aux virées champêtres, voire aux ballades forestières. Concrètement, si les Girls ne renouvellent pas complètement la formule, on se retrouve avec un opus qui n’hésite pas à prendre des chemins de traverse ("Couples On TV"), à multiplier les couches ("This Farm Will End Up In Fire"), à casser les rythmes ("Birthday Call") tout en s’inscrivant dans la lignée de From Here To There. Ainsi, il y a de fortes chances que ceux qui n’ont pas aimé ce dernier ne s’y retrouvent toujours pas avec Plan Your Escape. Et à ce sujet, les voix pourraient être le principal grief envers des Girls In Hawaii qui multiplient les effets (même si en live, c’est moins criant). Mais d’un point de vue mélodique, le groupe a réussi à pondre un ensemble d’une rare cohérence, celle-ci étant décuplée par la puissance évocatrice du visuel, et frappe tellement fort qu’il mérite aujourd’hui sa place aux côtés des meilleures formations du genre, feu Grandaddy et Midlake. On vous l’avait dit, les Girls In Hawaii ont bien préparé leur fuite, la Belgique en est devenue trop petite !

Le goût des autres :

note : 88/10Jeff note : 66/10Splinter note : 88/10Laurent_old note : 77/10Romain note : 88/10Popop