It's You

Gold Class

Felte  |  2015
7 / 10
par Olivier  |  le 18 novembre 2015

Avec un nom qui inspire plutôt un upgrade dans une compagnie aérienne ou une ligne de crédit dans une banque offshore, les Australiens de Gold Class débarquent de l'autre bout du monde avec dans les valises un premier album accrocheur, sorti sur le label californien Felte, qui accueillait déjà dans son catalogue les excellents Soviet Soviet et Lushes.

Nostalgique d'une certaine époque, le groupe va puiser son inspiration chez les grosses machines Joy Division et The Cure, chez qui le culte de la dépression et de la noirceur sont avant tout synonymes de style de vie. Ces comparaisons peuvent paraître faciles mais elles sont pourtant extrêmement flagrantes car loin de vouloir bouleverser les codes, Gold Class choisit de les renforcer et de conforter dans ses certitudes un genre musical ultra codé.

Gold Class joue donc la musique qui lui plaît. Et c'est là aussi le principal défaut du groupe. À trop vouloir taper dans la recette du bon vieux post-punk de tonton, le groupe s'enlise parfois dans les travers irritants de ses prédécesseurs, comme ces gimmicks scandés au chant (on retrouve cela aussi sur le premier album d'Autobahn) ou cette réverbération permanente sur la batterie.

Si le manque de prise de risques de leur musique pourrait en rebuter certains, It's You est pourtant un disque d'excellente facture qui fait la part belle aux basses plombées et aux ambiances glaçantes et pourrait être envisagé comme un hommage à une certaine frange du rock qui amorce depuis quelques années un retour à la mode indéniable. Et qui prouve que l'on peut venir de l'autre bout du monde et faire de la musique comme si on avait passé toute sa vie entre Manchester et Bristol.