EP

Crystal Antlers

Touch and Go  |  2008
8 / 10
par Jeff  |  le 2 décembre 2008

Ce n'est plus un secret pour personne: depuis plusieurs années, l'industrie du disque traverse une grave crise identitaire dont l'issue est placée sous le sceau de l'incertitude. Et aujourd'hui, face à l'avènement des torrent et autres blogs MP3, le disque se cherche une fonction, voire carrément un avenir. Chaque acteur a évidemment sa petite idée sur la chose, mais ils sont néanmoins nombreux à penser que le CD est aujourd'hui devenu la clé promotionnelle permettant à un groupe de s'ouvrir les portes des salles du monde entier – et donc d'accéder à une reconnaissance que les seules distribution/promotion de leur œuvre ne permettraient probablement pas.

A l'écoute de ce premier EP des Américains de Crystal Antlers, on se doit d'abonder dans ce sens. En effet, ce premier effort en forme de claque 'noisy', s'il ne se vendra pas par milliers, devrait toutefois titiller les sens de programmateurs musicaux qui voudront à n'en point douter voir de quel bois se chauffe le groupe sur scène. Car à l'écoute des six titres que compte cet EP (pour une vingtaine de minutes à peine) produit par un ex-Mars Volta, comment ne pas se dire que ce groupe, que l'on compare déjà à Nirvana, aux Stooges ou à Les Savy Fav sans réussir pour autant à le rattacher à un mouvement bien particulier, doit forcément donner sa pleine mesure sur scène – ce qu'il a d'ailleurs déjà fait aux Etats-Unis où le buzz gonfle à vue d'œil. Il se dégage en effet du rock barbare de Crystal Antlers, composé dans sa majeure partie de hurlements féroces, de guitares torturées et de synthés psychés, une urgence que peu de groupes ont été capables de cristalliser avec tant de véhémence – à ce titre, "Parting Song for the Torn Sky", et ses 7 minutes de furia dévastatrice devraient suffire pour vous donner une petite idée de la créativité bouillonnante du groupe.

Actuellement en pleine tournée européenne (qui fera évidemment arrêt par nos contrées), le groupe prépare également un premier album attendu pour le début de l'année 2009. Ceci étant dit, cet EP ne doit pas être considéré comme du menu fretin mais bien comme un effort à part entière. En fait, je me dois même de vous conseiller d'ignorer mes remarques liminaires sur l'(in)utilité du disque et de penser sérieusement à l'achat de cet EP incandescent.