Boo

Dag För Dag

Snavely Construction Records.  |  2010
5 / 10
par Julien Gas  |  le 17 avril 2010

Jacob et Sarah Snavely sont frangin et frangine et font de la musique sous le nom de Dag För Dag. Dans le petit milieu du rock indépendant, on dit d'eux qu'ils sont les Hansel et Gretel du rock.  Leur premier album, Boo, est pourtant loin d'être à la hauteur d'un conte des frères Grimm. 

Perdu au beau milieu d'une forêt dense et sombre aux relents de rock période 80's/90's, le duo agite guitare et basse lourdes, comme pour prouver qu'il connaît le chemin de ses classiques. Trop influencé ou trop influençable, leur son regorge de références, de Suicide à Siouxsie and The Banshees, en passant par les Pixies. Une série de formations sombres aux talents certains, placées tout au long du chemin comme autant des balises pour mieux s'y retrouver. Un gage de qualité sans conteste mais surtout la nette impression d'avoir en face de nous un groupe beaucoup trop scolaire pour être honnête.

On se retrouve donc avec une somme de chansons parfois très bien foutues mais malheureusement sans véritable personnalité. Résultat des courses, on s'ennuie beaucoup sur Boo. La voix de Sarah, quand elle n'irrite pas, peut être d'une relative efficacité - on pense aux Kills sur l'imparable « Ring Me Elise » ou à Nico, sur le très beau « Traffic Jam ». Mais ce sont là quelques coups d'éclats trop peu nombreux pour faire de Boo un disque indispensable. La sorcière du coldwave qui rode sur le disque a mal vieilli et ne fait plus peur. On retournera donc les talons fissa, sans vouloir y perdre notre chemin.