There Is Love In You

Four Tet

Domino  |  2010
8 / 10
par Julien Gas  |  le 4 mars 2010

Kieran Hebden, plus connu pour son projet électro Four Tet, est souvent considéré comme un génie des musiques électroniques. L'homme, qui a commencé sa carrière au sein du trio post-rock Fridge pour la continuer sous le pseudonyme Four Tet, avec lequel il nous offrit de grands disques de folktronica comme Pause ou Rounds, est également respecté pour ses talents de dj où il enchaîne techno, jazz, house et hip-hop dans un éclectisme et une rigueur absolus. Derrière cette introduction wikipédienne et les talents du respectable Kieran Hebden se cache pourtant une autre réalité : celle d'un musicien dont l'influence est plus importante que son impact sur l'auditeur lambda. Four Tet est grand, mais ses albums trônent plus souvent sur l'étagère que sur la platine. There Is Love In You risque cependant de changer les choses.

Les derniers disques de Radiohead n'auraient sans doute jamais sonné comme tel sans l'influence de Four Tet. Thom Yorke et sa bande n'ont d'ailleurs jamais caché leur amour pour les bricolages électroniques d'Hebden. Souvent cité en interview comme une des influences du groupe d'Oxford, Four Tet fait  partie de l'ADN de Radiohead. Influencer un groupe aussi respectable et respecté que Radiohead démontre parfaitement l'énorme réputation et l'influence que peut avoir le projet du jeune Anglais sur le microcosme musical. Malgré sa relative discrétion, il suffit d'afficher sa pléthorique liste de remixes, allant d'Aphex Twin à Black Sabbath en passant par Nathan FakeHot Chip ou les Kings of Convenience, pour se convaincre de l'influence de Four Tet. A la fois explorateur mélancolique et savant fou électronique, Four Tet mélange allègrement  folk, electronica cérébrale, rythmique hip-hop et beats ouatés. En d'autres termes, une carrière bâtie sur l'expérimentation, la rigueur et la radicalité. 

Mais une carrière qui voit aussi son cinquième chapitre s'ouvrir aux mélodies et à la légèreté de la house minimale. Un véritable virage qui risque bien de replacer la musique de Four Tet au cœur de nos vies, dans nos voitures ou dans nos cuisines. Ceci étant, rassurons les fans de la première heure: la musique de Kieran Hedben reste toujours aussi folle, alambiquée et sauvage. En 2010, elle gagne simplement en homogénéité et en légèreté, devient plus douce et plus accessible. Le beats minimaux croisent les bleeps aquatiques et on entend au loin le chant des sirènes. There Is Love In You est accueillant et organique, chaleureux et terriblement addictif. Il s'agit là d'un des très grands albums électroniques de 2010, sans la moindre hésitation. Un disque dansant, solaire et absolument délicieux. Le meilleur disque de Four Tet, celui qui le fera passer de l'étagère à la platine, de la salle des profs à la cour de récré.

Le goût des autres :

note : 99/10Julien note : 88/10Nicolas note : 77/10Simon note : 66/10Jeff note : 99/10Thibaut