Yung Lean remet la machine en branle

Yung Lean remet la machine en branle

par Aurélien  |   le 23-11-2015

Vu comment il était calme depuis la sortie d'Unknown Memory, on se disait bien que le copain Yung Lean devait nous préparer un petit quelque chose pour les jours froids. Si l'arrivée prochaine d'un nouveau projet n'est pour l'heure pas confirmée, le Suédois a remis en branle sa chaîne Youtube et dévoilé en quelques jours de temps deux nouveaux titres.

"Hoover" d'abord, c'est deux minutes et quarante cinq secondes de violence indomptable. On y trouve un Yung Gud inhabituellement indus, qui lâche de grosses basses et des claps ultra-compressés, pour le plus grand plaisir d'un Lean qui semble se lâcher totalement sur cette nouvelle aire de jeu. C'est pas bien long, mais ça niaise moins que d'habitude. Et ce n'est pas pour nous déplaire.

Quant à "Ghostrider", il risque de faire de l'œil aux plus fans de Bones ou à ceux qui restent nostalgiques des premiers efforts du Suédois. C'est complètement flingué côté budget, ça sent l'après-midi bricolage sur Windows Movie Maker avec des filtres dégueulasses, des ralentis crades, et des superpositions d'images aléatoires. Mais ça colle à mort à l'ambiance de ce titre terriblement aérien (le plus cloud rap depuis un bon moment), produit par un Woesum dont on ne connaît absolument rien mais dont il nous tarde d'en savoir plus.