XL Recordings renoue avec ses origines rave sur le nouvel EP de Hugo Massien

XL Recordings renoue avec ses origines rave sur le nouvel EP de Hugo Massien

par Jeff  |   le 04-11-2015

Boss de la référence indie XL Recordings, Richard Russell va vivre quelques mois à la fois très agités et très tranquilles.

Très agités parce que le label va devoir gérer le bordel monstre que sera la sortie du nouvel album d’Adele, qui est restée fidèle à la structure londonienne malgré le succès. Très tranquilles également parce que, à moins d’une véritable catastrophe industrielle,  les recettes générées par ce 25 devraient garantir la bonne santé de la trésorerie de XL pendant les années qui viennent. On va pas vous faire un dessin : ce sont des millions d’euros qui vont transiter par le compte du label de Richard Russell, qui pourra vraiment s’amuser à signer des trucs un peu moins bankable.

Après, soyons honnêtes : si on sait le label très fort pour recruter les futurs poids lourds de la scène indie-cool ou pour convaincre des mastodontes patentés de faire un bout de chemin avec lui, on oublie souvent que XL Recordings a d’abord commencé son parcours au début des années 90 avec des sorties qui puisaient leur inspiration dans la culture rave de l’époque plutôt que dans un catalogue Urban Outfitters comme c’est parfois le cas aujourd’hui. Dans cette optique, il faut voir la signature de gens comme du jeunot Powell, du vétéran Paul Woolford ou, dans le cas qui nous occupe, de Hugo Massien comme une volonté claire de revenir aux origines de l’aventure. D’ailleurs, le communiqué de presse est clair, puisque XL va sortir dans un futur proche « a series of underground, club-focused, outsider rave 12-inches. » Et tandis que le Kontrol EP du producteur berlinois sortira le 13/11 sur XL, on peut déjà en écouter un premier extrait en forme d'incarnation parfaite des intentions affichées :

Et si le trip nostalgique ici proposé ne vous plait pas, on vous rappelle qu'avec les inclusions récentes dans les effectifs d'artistes comme QT ou Visionist, XL Recordings garde un œil discrètement rivé sur le futur de la musique électronique. Bref, on pourra dire ce que l'on veut : le label est bien l'une des plus belles machines de guerre actuellement en activité.