Weezer : un Black Album pour tenter de sauver ce qui peut encore l'être

Weezer : un Black Album pour tenter de sauver ce qui peut encore l'être

par Maxime  |   le 22-11-2018

Après un White Album pas foncièrement mauvais (voire carrément bon) mais qui n'a pas non plus marqué son époque (vu qu'il renvoyait à une époque révolue quand le groupe faisait vraiment rêver), un Pacific Daydream que tout le monde a déjà oublié, et une doublette de reprises de Toto (oui, ce Toto-là) franchement dispensables, les Américains de Weezer nous refont le coup de convoquer les mannes de leur essentiel premier album bleu pour un cinquième opus sans titre, à la pochette cette fois noire, et qui a donc d'ores et déjà le titre officieux de Black Album. Produit par Dave Sitek de TV On The Radio, l'album aura la lourde tâche de nous faire oublier une seconde partie de carrière plutôt anecdotique, après des débuts en fanfare ponctués par le monument Pinkerton. Autant dire que c'est pas gagné et que le single "Zombie Bastards" dévoilé dans la foulée ne nous conforte pas dans l'idée que le challenge sera relevé.

Le groupe a commencé à annoncer des dates européennes à l'été 2019, dont une à Londres le 19 juin et une autre à Utrecht le 4 juillet, ce qui laisse à penser qu'on devrait aussi les voir cachetonner sur les scènes principales des gros festivals de la région à cette période.

Edit: le groupe vient d'être annoncé à Rock Werchter.