Underground Resistance se fait de l'argent, et c'est scandaleux (du moins pour les gros cons)

par Côme  |  le 22-11-2017

Si l'on était très contents de voir collaborer Underground Resistance avec Carhartt (on a même ouvert les cordons de notre bourse), il semblerait que quelques esprits chagrins ne l'aient pas vu du même oeil.

Quelques internautes ont en effet critiqué le choix de Mad Mike de collaborer avec Carhartt WIP (la marque allemande plus "hipster") plutôt que Carhartt (la marque américaine plus "working class" et "workwear"). Pour eux, n'en jetez plus, UR est désormais vendu au grand capital, ce qui est bien sûr scandaleux vu les racines ouvrières du collectif et de la techno en général. L'affaire aurait pu en rester là si Mark Flash n'avait pas entrepris de défendre son camarade dans un message assez incendiaire envers ces détracteurs.

Honnêtement, on le comprend sans peine vu que l'on parle tout de même d'une structure qui aujourd'hui peine carrément à expédier ses vinyls en dehors des US et ne s'est jamais fait énormément de thunes. Au moins redécouvre-t-on que comme dans le hip hop, on peut invoquer la "culture" du mouvement pour justifier à peu près tout et n'importe quoi.