WRWTFWW Records va célébrer les pionniers suisses de Grauzone dans un magnifique coffret

WRWTFWW Records va célébrer les pionniers suisses de Grauzone dans un magnifique coffret

par Pierre  |   le 13-01-2021

On connaît le poncif : nos voisins suisses ne sont pas exactement reconnus pour leur sens de l'hétérodoxie ou de la subversion, ni pour leur impétuosité. C'est donc avec circonspection qu'il est possible d'appréhender l'existence de Grauzone, figure tutélaire d'une certaine idée de la musique électronique ; celle qui se veut davantage propice à la scarification entre potes qu'à la parade nuptiale en club, et qui a plus vocation à faire grincer quelques dents qu'à raser les murs.

Pourtant, entre 1980 et 1982, le groupe par lequel a transité un certain Stephan Eicher s'est offert de jolis moments de bravoure, donnant dans la cold wave teintée de punk et de kraut. Valeur extrêmement sûre de l'underground associée à la Neue Deutsche Welle, le groupe a aussi réalisé quelques percées notoires dans les charts autrichiens et allemands. Vous nous direz que ce n'est pas un gage de qualité, mais avec sa rigueur toute teutonne et son austérité à faire passer Saint Paul pour Cyril Hanouna, on se dit que le génial "Eisbaer" avait tout du vilain petit canard bien à sa place entre Adam Ant et Foreigner.  

Pour fêter les 40 ans du groupe, le label genevois WRWTFWW Records, propriété de Stephan Armleder (aka The Genevan Heathen aka monsieur Marina Rollman) et chantre de la réédition qui défonce, s'est proposé de rendre dignement hommage à un groupe aujourd'hui culte avec un magnifique coffret compilant l'entièreté de la discographie de Grauzone - soit un album studio éponyme, une compilation de singles et un live capté à Berne. Le tout sera empaqueté dans un joli écrin incluant photos inédites et textes, et qui paraîtra le 26 mars prochain. Il va sans dire que les précommandes sont déjà ouvertes (passez ici) et qu'il est fort probable qu'il n'y en ait pas pour tout le monde.