Tyler The Creator a activé le mode "next level shit" aux Grammys

Tyler The Creator a activé le mode "next level shit" aux Grammys

par Jeff  |   le 27-01-2020

Les Grammys sont à l'image de toutes les autres grandes cérémonies de remise de prix : tout le monde s'en tamponne le coquillard, à part peut-être l'industrie et les artistes - et encore. Apparemment, un pour qui c'est extrêmement important, c'est Tyler, The Creator. D'ailleurs, sur le morceau d'ouverture de sa première mixtape Bastard, le Californien, alors totalement inconnu, affichait ses ambitions : "My goal in life is a Grammy, hopefully mom'll attend the ceremony with all my homies".

Onze ans et cinq albums plus tard, c'est au nez et à la barbe de 21 Savage ou Meek Mill que Tyler est reparti avec la statuette dans la catégorie Best Rap Album, pour l'exceptionnel IGOR. Ses homies ne devaient pas être loin, mais sa maman elle, elle était carrément sur scène avec lui. Une scène sur laquelle, au cours de la même soirée, Tyler, The Creator a bien fait comprendre que ce disque avait autant de choses à dire dans le confort d'un salon que dans la moiteur d'une salle chauffée à blanc.

Accompagné des Boyz II Men et de Charlie Wilson, Tyler, The Creator a choisi "EARFQUAKE" et "NEW MAGIC WAND" pour nous convaincre de ne surtout pas le rater quand il sera de passage par chez nous dans les prochains mois - au Primavera évidemment, mais aussi à Paris le 3 juin et à Amsterdam le 8 juin.