Tiraillé entre baile funk afrohouse et kuduro, DJ Lycox fait le choix de ne pas choisir pour son premier album

Tiraillé entre baile funk afrohouse et kuduro, DJ Lycox fait le choix de ne pas choisir pour son premier album

par Aurélien  |   le 07-11-2017

C'est promis: un jour, on prendra le temps de vous parler longuement de Príncipe, cette structure portugaise qu'on pourrait rapprocher dans l'esprit et la démarche d'Hyperdub ou Night Slugs, avec sa house music pleine d'infrabasses, jamais loin des rythmes kuduro ou baile funk. Car franchement, ça fait deux ans que le label enchaîne les sorties mutantes et complètement fascinantes - c'est d'autant plus intéressant que cette proposition est quasi-inexistante sur d'autres structures. DJ Lycox notamment, fait partie de ces punks du dancefloor jamais effrayé à l'idée d'être trop brut ou frontal.

C'est peu dire qu'on attendait que le Portugais, désormais basé à Paris, nous montre ce qu'il était capable de dire sur format album. Ce sera chose faite le 17 novembre, puisque son premier long format intitulé Sonhos & Pesadelos sera disponible dans toutes les bonnes crèmeries. A titre d'aperçu, le producteur a choisi un titre un peu en dehors de sa zone de confort, "Solteiro", plus contemplatif qu'à l'accoutumée sans pourtant trahir son ADN. Le producteur a également révélé quelques extraits dans son mix pour The Astral Plane, que l'on vous recommande chaudement.