Thundercat en remet une grosse couche avec l'aide de Kendrick Lamar

Thundercat en remet une grosse couche avec l'aide de Kendrick Lamar

par Amaury  |   le 23-02-2017

Le nouvel album de Thundercat arrive très bientôt – ce 24 février – mais le bassiste californien a décidé d'en lâcher encore un peu et du lourd, histoire de faire monter la pression à quelques heures de sa mise à l’épreuve.

Et, contrairement à son dernier projet The Beyond / Where the Giants Roam, Drunk prend déjà des proportions monumentales par un tracklisting dépassant les 20 titres et une série de collaborateurs séduisants avec Kendrick Lamar, Pharrell, Flying Lotus, Kamasi Washington et Wiz Khalifa.

Question association, Thundercat avait d’abord frappé fort en convoquant Michael McDonald (Doobie Brothers) et Kenny Loggins (Nitty Gritty Dirt Band / Loggins And Messina) sur le premier single « Show You The Way » au groove bien smooth, façon disco-soul des 80’s.

Sa soul jazzy est ensuite revenue avec plus de folie et d’élans intergalactiques pour « Friend Zone », plutôt proche cette fois du funk psychédélique des années 80.

Même si on retrouve toutes ces références sur le disque, il semblerait que les premiers morceaux de Drunk ouvrent la voie à un traitement très intime des codes de la musique populaire, sans avoir l’intention de les projeter vers de nouvelles prétentions ou de pondre une plaque rétro. On devrait d’ailleurs surtout s’attendre à retrouver plusieurs clins d’œil facétieux, comme ce Bitch don’t kill my vibe bien glissé dans « Friend Zone » ou les renvois aux fameux titres « Show Me The Way » et « Walk On By ».

Sur ce dernier single, ce n’est pas seulement le titre qui laisse ses marques. On retrouve tout autant les rythmes cha-cha-cha de la version de Dionne Warmick que les nappes étirées d’Isaac Hayes avec lesquels Thundercat livre un composé hybride très efficace. Ses chants soul détachés préparent une couche superbe au phrasé de Kendrick Lamar. Un grand mélange d’énergies posé dans le vague pour que le MC de Compton kicke la prod’ comme un grand coup d’épaule dans une porte capitonnée.

Enfin, on se réjouit de retrouver sur le disque l’excellent « Them Changes » pour lequel Thundercat s’était associé à Flying Lotus et Kamasi Washington – impossible de sortir de ce titre qui avait encore été salué dernièrement par Pharrell Williams et Anderson .Paak.

Thundercat sera le 29/03 à la Cartonnerie de Reims, le 30 mars au Trabendo de Paris et le 6 avril à l'AB de Bruxelles.