The Murlocs, c'est l'Australie du garage-psyché qui n'en finit plus de gagner

par Pierre  |  le 18-05-2017

Quand on sait le lien de parenté qui les unit à King Gizzard & The Lizard Wizard et donc à leur stakhanovisme (le frontman du groupe joue dans KG&TLW), on se demande comment les Australiens de The Murlocs parviennent à maintenir un rythme de production aussi respectable.

Car sans rien changer à la formule leur ayant permis de goûter à une relative notoriété, The Murlocs maraudent toujours dans les parages. Le groupe vient d'ailleurs d'annoncer la sortie d'un nouvel album (l'immonde pochette se trouve ci-contre) prévu pour le 28 juillet, encore une fois sous la belle bannière Flightless Records.

Eton peut d'ores et déjà apprécier la voix nonchalante mais ultra efficace d'Ambrose Kenny-Smith grâce au premier titre en écoute, "Oblivion". Certes un peu moins efficace qu'un "Wolf Creep", ce titre laisse cependant présager d'un Old Locomotive préservant l'esthétique si chère au groupe et qui permettra, sait-on jamais, à The Murlocs d'enfin s'affranchir de la comparaison avec le fameux reptile australien.