Terrence Malick a mis des sous dans le documentaire sur Lil Peep

Terrence Malick a mis des sous dans le documentaire sur Lil Peep

par Jeff  |   le 01-10-2019

Dans un récent papier évoquant la difficulté qu'a Netflix à traiter correctement le rap, on omettait de vous parler de la série Hip Hop Evolution, dont la troisième saison publiée à la rentrée sur le service de streaming est d'un niveau suffisamment élevé pour nous faire oublier tout ce qui ne va pas quand ce style de musique s'invite chez le géant de la Silicon Valley. À la décharge de notre rédacteur, le programme ne s'était jamais immiscé dans les suggestions que lui propose le service.

On terminait ensuite ledit papier sur un souhait : celui de miser moins d'argent sur des personnages creux comme Travis Scott, et de mettre davantage en évidence des trajectoires plus complexes ou des destins tragiques histoire, notamment, que la santé mentale dans le rap se retrouve enfin à la place centrale qu'elle mérite dans les débats. Et si ce n'est pas Netflix que l'on croise derrière ce nouveau documentaire sur l'ascension aussi fulgurante que la descente aux enfers de Lil Peep, le fait qu'un réalisateur du calibre de Terrence Malick (La ligne rouge, Badlands, The Tree of Life) joue les producteurs exécutifs démontre qu'il y a beaucoup de choses à dire sur le rap et le star system à travers un personnage dont on n'aura compris que bien trop tard le mal-être et le potentiel destructeur de ses démons.

En mars dernier déjà, Rolling Stone avait consacré un long read à Lil Peep, intitulé The Tragedy and Torment of Lil Peep, et dont la lecture est tout simplement essentielle - on conseille aux plus âgés d'entre nous de ne pas rigoler à gorge déployée à la lecture d'un chapeau traçant des parallèles entre Lil Peep et Kurt Cobain. Everybody's Everything abordera évidemment toutes les thématiques abordées par le magazine américain, et y ajoutera des entretiens avec Post Malone ou ILoveMakkonen, et des images inédites fournies par Liza Womack, la mère de Lil Peep qui produit également le documentaire. Everybody's Everything a été présenté au dernier SXSW, et bénéficiera d'une sortie en salles aux États-Unis. Si on ne doute pas une seule seconde de l'immense popularité de Lil Peep par chez nous, le même traitement ne sera probablement pas réservé au documentaire. Bref, il faut maintenant espérer qu'Amazon ou Netflix s'empare des droits...