A découvrir absolument : RMR, le chanteur cagoulé qui braque le R&B

A découvrir absolument : RMR, le chanteur cagoulé qui braque le R&B

par Ruben  |   le 26-05-2020
 rmr

C’est cagoulé, protégé par un gilet pare-balles Yves Saint Laurent et entouré d’une dizaine de types armés jusqu’aux dents que se présente RMR – prononcer « Rumour » - dans son premier clip intitulé « RASCAL».

Avant d’entendre la moindre note, on sent que tous les éléments sont réunis pour se manger un nième clip de trap ou de drill, mais il n’en sera rien. Face caméra, RMR active son falsetto et se lance dans une reprise du "Bless The Broken Road" des Rascal Flatts. La surprise est totale et, devant nos yeux ébahis, on assiste à la naissance d’un phénomène, une sorte de fusion improbable entre Young Thug et Keith Urban.

Dans un monde post-Old Town Road, ce genre de crossover improbable a toutes ses chances de cartonner et, sans surprise, « RASCAL » a fait abondamment parler de lui - même si on avait ici tablé sur quelques dizaines de millions de vues en plus vu la magnétisme phénoménal du bonhomme. Récemment, l’énigmatique chanteur cagoulé a d’ailleurs été aperçu dans les bureaux de Warner Records pour finaliser la paperasse concluant une joint venture avec CMNTY RCRDS, le label de Malik Rasheed sur lequel il est actuellement signé. Ainsi, en jouant intelligemment la carte du crossover, tout en couvrant ses arrières avec un deal lucratif, RMR se positionne déjà comme étant l'un des nouveaux entrants les plus prometteurs du marché.

Après le phénoménal « RASCAL », un deuxième single est sorti le mois dernier. Cette fois-ci, RMR propose du R&B alternatif bien plus traditionnel, et on se rapproche davantage des discographies de Bryson Tiller ou dvsn. Néanmoins, portée par quelques impeccables notes de sitar et des 808 gonflées à bloc, la magie opère de nouveau sur « DEALER », qui verra par ailleurs Future et Lil Baby intervenir sur le remix officiel.

Bref, s’il y avait la moindre appréhension sur la trajectoire exponentielle de la carrière de RMR, ces doutes ont été immédiatement balayés avec ce deuxième single préparant parfaitement le terrain pour son premier projet, un EP intitulé Drug Dealing Is A Lost Art, qui devrait nous parvenir incessamment sous peu.