RIP Elea Tuneta (Heavy Vegetable, Thingy)

RIP Elea Tuneta (Heavy Vegetable, Thingy)

par Eric, le 12-01-2021

Quand on parle ici de rock indie des 90’s c’est souvent pour annoncer le retour d’une gloire passée ou l’anniversaire en grande pompe d’un (mini) classique du genre sous la forme d’un double LP bien onéreux. Ou bien c’est pour annoncer le décès de l’une de ces figures ayant contribué à ces années hyper productives ; on vient donc d’apprendre la disparition d’Elea Tuneta qui n’est certainement pas la plus connue du lot, mais qu’importe.

L'éternel ado que l'on est se souviendra donc de cette voix qui faisait des merveilles dans Heavy Vegetable et Thingy - deux formations cultes de la scène de San Diego mêlant rage et mélodies imparables dans un esprit lo-fi qui fait toujours mouche vingt-cinq ans plus tard - aux côtés de Rob Crow avant qu'il ne fonde Pinback avec un succès nettement plus retentissant, surtout en Europe. 

On ne saurait mieux conclure qu’en citant Elea elle-même chantant le refrain entêtant de « Sad Mud Song », extrait de Frisbie en 1994 : Doesn't help to admit that I get sad/ But I get sad.