RiFF RaFF, l'anomalie du rap américain

RiFF RaFF, l'anomalie du rap américain

par Jeff  |   le 13-03-2013

Si vous trouvez que le personnage de James Franco dans le Spring Breakers de Harmony Korine est complètement exagéré, détrompez-vous. Il existe des mecs convaincus que ce genre d’attitude bidon et de look ridicule a du potentiel, à l’image du Texan RiFF RaFF qui agite pas mal la toile depuis plusieurs mois. Celui qui se faisait à une époque appeler MTV RiFF RaFF a ce look de blanc bec qui s’y prend très mal pour avoir l’air cool (en même temps comment être cool quand on ressemble à une moitié de LMFAO?) et cherche la célébrité à tout prix. Une sorte de Mickaël Vendetta du rap game quoi. En plus talentueux heureusement.

Depuis que les premiers trailers du film susmentionnés ont fait leur apparition, on évoque une filiation entre le personnage de James Franco et le emcee de Houston – une filiation démentie par Franco himself, même s’il reconnaît avoir maté pas mal de vidéos de RiFF RaFF pendant le tournage. En même temps, on le comprend: car malgré des goûts vestimentaires, capillaires et pileux sérieusement douteux, Jody Christian a un pouvoir d’attraction certain – bien aidé, il faut le reconnaître, par un flow qui fait mouche. Ces derniers mois, il a ainsi inondé la toile de vidéos où on le voit notamment accompagné de Major Lazer, d’Action Bronson (sur un titre produit par l’inévitable Harry Fraud, avec qui il bosserait actuellement sur une mixtape conjointe) ou de Chief Keef. Bref, pas vraiment des mecs qui viennent poser sur le premier projet à trois francs six sous venu.

Après un passage par l’écurie S.O.D. Money Gang Inc. de Soulja Boy, c’est désormais sur Mad Decent que RiFF RaFF va devoir faire son trou et ne pas nous "faire un Kreayshawn" - soit buzzer avec un look pas possible et quelques bons titres pour finalement écouler 3.900 copies de ton album sur une major. C’est en effet le label de Diplo qui sortira le 21/08 ce qui sera déjà son troisième album en solitaire après la mixtape rétrospective Birth of an Icon sortie pendant le mois d’août pour célébrer l’arrivée du zigoto sur la structure. Le disque s’intitulera Neon Icon et on retrouvera une fois encore une belle brochette d’invités prestigieux, comme Drake, Snoop Dogg, A$AP Rocky, Mac Miller ou Wiz Khalifa – preuve de la curiosité et de l’intérêt que suscitent un mec qui fait vraiment tout pour qu’on se paie sa tronche, il faut bien l’avouer.