Rich Chigga, ou quand une grosse blague casse les internets et les codes de la trap

par Ruben  |  le 02-03-2016

Six mois après qu'un jeune blanc bec du nom de Slim Jesus a cassé internet avec son "Drill Time" où flingues en plastoc et billet de 1$ volaient de tous les côtés, on se retrouve aujourd'hui avec un nouveau phénomène qui risque de secouer quelques timelines.

Rich Chigga est le nom. "Dat $tick" est le son. Contrairement à Slim Jesus, la question de la crédibilité du bonhomme ne se pose pas: tout est une énorme blague. Equipé d'un sac banane, de son plus beau polo rose et d'une bouteille de cognac, le jeune indonésien (connu pour balancer des Vines à tout va) revisite avec humour les codes de la drill - dérivé de la trap popularisé à Chicago par Chief Keef, Lil Durk, Lil Reese et compagnie.

Seulement voila: le son de Rich Chigga se veut plus efficace que ce qu'on entend sur pas mal de mixtapes balancées quotidiennement sur Datpiff. En effet, si on se limite à l'audio, "Dat $tick"  est diablement bien calibré et se situe quelque part entre le "Glitta" de Tyga et le "Multiply" d'A$AP Rocky. Se propageant déjà à toute vitesse sur les différents sites spécialisés, la belle vanne de Rich Chigga risque de faire beaucoup parler d'elle ses prochaines semaines - avant que le bonhomme ne replonge sagement dans les sombres abysses de l'oubli, soulignons-le.

Mais en attendant le moment inévitable du désintérêt total, Rich Chigga continue d'accumuler des vues et de buzzer avec des punchlines du style "you don't wanna fuck with a chigga like me". Bref, du grand n'importe quoi qu'internet va adopter à bras ouverts.