Prince Waly sort un gros titre pour s'affranchir du statut enviable (mais frustrant) de "rappeur pour rappeurs"

Prince Waly sort un gros titre pour s'affranchir du statut enviable (mais frustrant) de "rappeur pour rappeurs"

par Tariq  |   le 22-11-2018

Prince Waly, si vous êtes un lecteur assidu de ces pages, vous savez qu'on le suit depuis bien longtemps. Que ce soit avec Myth Syzer (l'EP Junior en 2016) ou au sein de son groupe Big Budha Cheez sur l'album Épicerie Coréenne, sorti plus tôt dans l'année, on a toujours senti chez le Montreuillois une aura et un taux de midi-chloriens clairement supérieurs au commun des mortels. Aura qui pourrait lui permettre de rayonner au-delà du carcan rétro dans lequel il aime s'épanouir en groupe. Et bien, c'est désormais chose faite avec le premier extrait de son album solo à venir : "Marsellus Wallace". 

Sur une prod' tout en infrabasses et en reflets grinçants, le Prince déroule le savoir-faire qu'on lui connaît, mais avec un peu plus de hargne et d'envie qu'à l'accoutumée. On tient ici clairement le genre de prestation qui pourrait le faire sortir du statut enviable, mais frustrant, de "rappeur pour rappeurs". Une aspiration que semble partager le gava lui-même, puisqu'on a appris il y a quelques jours sa signature chez Sony Music. Son premier album solo, BO Y Z, sortira en janvier 2019.

Ah oui, et avant ça, le 13 décembre prochain, Prince Waly passera faire la fête avec nous à Bruxelles puisqu'il fait partie du line-up de notre 10 years birthday party au Beursschouwburg. On voudrait pas dire, mais on vous conseille grandement de réserver rapidement au rythme où ça part.