Pour FACT, Lawrence English publie son manifeste de l'ambient

Pour FACT, Lawrence English publie son manifeste de l'ambient

par Côme  |   le 05-02-2018

Si vous nous lisez, vous savez l'admiration que l'on a pour Lawrence English et son label Room40. C'est bien simple, l'Australien a une vision totale des musiques obliques, ce qui fait que dès que le docteur en philosophie décide d'abandonner ses machines pour penser et écrire quelques mots sur la musique, on lit très attentivement ce qu'il a à dire.

Après un article pour FACT sur le son comme arme, Lawrence English a décidé de cette fois-ci s'attaquer au genre dans lequel il évolue, l'ambient. L'article retrace toute la genèse du mouvement, le saisit dans son cadre conceptuel, aborde les confusions qui l'ont entouré depuis quelques décennies et surtout propose de les dépasser.

Pour redéfinir l'ambient à une époque où l'individu moyen n'écoute que distraitement ce qui sort de ses écouteurs dans le métro, Lawrence English tue son père Brian Eno et l'annonce: l'ambient n'est pas qu'une musique d'ameublement. Ressortent ensuite de cette réflexion douze principes pour un "nouvel" ambient, avec lesquels on ne peut qu'acquiescer. L'article complet est lisible sur FACT ici et on va de notre côté digérer tout ce qu'on vient de tenter de comprendre.

Et tant qu'à faire, autant lire l'article en bonne compagnie.