Ostinato fait remonter la folk soudanaise à la surface

Ostinato fait remonter la folk soudanaise à la surface

par Émile  |   le 22-07-2018

Dans nos pérégrinations à la recherche des meilleures compilations de musiques traditionnelles, on n'a malheureusement pas encore eu l'occasion de vous parler d'Ostinato Records. Le label new-yorkais nommé aux Grammys propose pourtant un des meilleurs catalogues de diggers de musiques africaines - c'est notamment à eux que l'on doit l'indispensable Sweet As Broken Dates: Lost Somali Tapes from the Horn of Africa. Leur prochaine sortie est justement un bon exemple de leur production habituelle: une compilation de musiques traditionnelles soudanaises intitulée Two Niles to Sing a Melody - the violins & synths of Sudan.

Le premier extrait de la compilation est une chanson de Saied Khalifa enregistrée dans les années 1970 à Khartoum, "Igd Allooli (The Pearl Necklace)", à propos de laquelle la fille de l'artiste raconte qu'elle avait fait sourire le froid empereur éthiopien Haile Salassie. De la musique, du voyage et des trajectoires extraordinaires venant du Soudan, ça sort le 14/09 sur Ostinato.