Nova Materia fait un grand écart improbable entre LCD Soundsystem et Fuck Buttons

par Jeff  |  le 10-01-2017

Il y a quelques semaines, on a vu Nova Materia à l'occasion des cinq ans des soirées Actionnaires à Bruxelles. Et on s'est pris une claque, une belle, une vraie. Tout simplement. Pour ceux qui ne connaissent pas le groupe (et ça doit faire un sacré paquet de monde vu leur nombre de fans sur Facebook), on parle d'un duo né sur les cendres de Panico, formation qui a fait les beaux jours du label de Tigersushi de Joakim avec l'album Sumbilinal Kill. Pour faire simpleun truc assez irrésistible qui tenait la dragée haute à d'autres trucs autrement plus visibles comme !!! (chk chk chk).

De cette aventure plutôt brève, la paire franco-chilienne a gardé un amour certain pour les choses qui font transpirer, mais y ont ajouté un gros paquet de machines et d'instruments ou objets en tous genres - en live, y'avait même des cailloux, c'est dire. Quelque part entre kraut, punk, rock psyché, musiques noise et techno, Nova Materia joue la carte du "raw as fuck" avec une insolence folle et fait un grand écart improbable entre LCD Soundsystem et Fuck Buttons. C'est puissant, ça prend rapidement aux tripes, et faut pas 5 minutes pour être convaincus que ces deux-là propagent la bonne parole. Et surtout, y'a un premier extrait pour nous donner totalement raison. Le titre s'intitulé "On/Av" et figurera sur un EP à paraître sur BYM Records le 17/01.

Et amis parisiens, préparez déjà vos boules Quiès et les Dafalgan, car le groupe présentera son nouvel EP au Point Ephémère le 09/02, dans le cadre du Paris International Festival of Psychedelic Music. Putain ça va être chanmax de ouf. Quant aux Belges qui ne voudraient pas rater ça, 'une source proche du dossier' nous confirme que Nova Materia sera de retour début mars pour foutre un souk pas possible et jeter quelques cailloux. Joie.