Minimal Violence, maximum destruction

Minimal Violence, maximum destruction

par Jeff  |   le 11-03-2019

Si le navire amiral Ninja Tune est aujourd'hui principalement réservé aux albums d'artistes bien établis ou destinés à cartonner, le label anglais gère également divers imprints, comme Technicolour, pour le coup plutôt spécialisé dans le format EP et 12" pour des gens comme Peggy Gou, Jay Daniel, ou Florian Kupfer. Et puis à l'occasion, Technicolour sort aussi des longs formats. Ce fut notamment le cas pour Hieroglyphic Being, et ce sera prochainement le cas pour l'album de Minimal Violence, duo canadien qui a des références sur Lobster Theremin ou 1080p, et qui a sorti l'an dernier sur Technicolour le 12" MVX / U41A, soit un beau condensé de breakbeat et de techno lunaire. Mais pour annoncer l'album InDreams qui sortira le mois prochain, la paire libère le Kraken et nous sert une tranche bien épaisse de techno frontale certes, mais pas complètement gogole. Les cœur et les couilles. Le communiqué de presse nous annonçant un album influence par le culture cyberpunk et la musique industrielle, on peut imaginer que le reste sera du même acabit. Bref, ça promet.