L'union de Mike Patton et Jean-Claude Vannier scellée en septembre

L'union de Mike Patton et Jean-Claude Vannier scellée en septembre

par Nicolas F.  |   le 17-05-2019

Rencontre inattendue que celle du vétéran Jean-Claude Vannier et du grand touche-à-tout Mike Patton. Inattendue certes, mais pas si surprenante, car l'arrangeur (aujourd'hui âgé de 76 ans) n'a jamais fait autant parler de lui qu'au cours de la dernière décennie - un livre passionnant lui a même été consacré récemment. Sa réhabilitation, il la doit en grande partie au label Finders Keepers né en 2005 avec la ferme intention de réhabiliter l'homme souvent réduit à sa participation (le mot est faible) à l'Histoire de Melody Nelson de Serge Gainsbourg. En exhumant L'enfant assassin des mouches et de nombreuses autres perles du "David Axelrod français", Finders Keepers n'a pas failli à sa mission et a replacé Vannier au centre de l'échiquier des orchestrateurs cultes.

Mike Patton de son côté a toujours revendiqué sa fascination pour Gainsbourg, en témoigne la pochette de Music to make love to your old lady by de Lovage (son projet avec Dan The Automator), mais aussi sa reprise de "Ford Mustang" sur la compilation Great Jewish Music: Serge Gainsbourg chez Tzadik. De l'homme à tête de chou à son mythique arrangeur, il n'y a qu'un pas que Patton franchit en invitant Vannier à collaborer à Corpse Flower, nouvel album annoncé par Ipecac pour le 13 septembre prochain, avec l'intention de retrouver la même alchimie qui liait les deux français au début des seventies. 

Le premier extrait, malgré les basses typiques et bien roulées des productions made in Vannier laisse un peu dubitatif, entre bluette inoffensive et rock un peu gras. On attend de voir la suite.