L'indie pop de The Apartments continue de vivre grâce aux passionnés de Microcultures

par Maxime  |  le 14-11-2017

Nous avons déjà eu l'occasion de dire tout le bien que l'on pensait de The Apartments, l'un des secrets les mieux gardés de l'indie-pop moderne, lors de la sortie en 2015 d'un sublime et inespéré album, No Song, No Spell, No Madrigal.

Aujourd'hui c'est pour une réédition qu'il fait parler de lui, celle de Fête Foraine, disque de relectures acoustiques de chansons issue des trois premiers albums des Australiens. Parue à l'origine en 1996, elle contient pour moitié des titres tirés des deux premiers disques du groupe, les plus électriques. L'autre moitié est issue de A Life Full Of Farewells (1995), peut être le plus beau morceau d'une discographie impeccable, ce dernier pourtant déjà largement acoustique.

Les chansons ainsi revisitées sont dépouillées jusqu'à l'os, les mélodies épurées pouvant tirer des larmes à une pierre. Pressé à l'origine à 3.000 exemplaires, ce disque acoustique fut vendu uniquement lors de certains concerts ou par correspondance, ce qui fait de l'original une pièce rare. Ce repressage par le toujours pertinent label Microcultures tombe donc à point nommé pour les collectionneurs et les aficionados de belle pop, auxquels l'on ne saurait trop conseiller de jeter une oreille attentive sur ce joyau perdu puis retrouvé.

Pour le plaisir, juste pour le putain de plaisir, on vous propose de vous (re)plonger dans le disque évoque en début de news.