L'histoire d'amour entre Mr. Bongo et Ebo Taylor se poursuit avec une nouvelle réédition

par Émile  |  le 04-12-2017

Figure artistique majeure du Ghana, maître incontesté du highlife et de ce qui deviendra l'afrofunk et l'afrobeat, Ebo Taylor n'aura probablement jamais la reconnaissance qu'il mérite, même si il reste un artiste vénéré par les diggers et le selectors.

Et parmi ses fans de la première heure, il y a le label / disquaire de Brighton Mr. Bongo, à la base spécialisé dans les musiques tropicales des années 1950 mais qui a depuis bien élargi sa palette. Comme Strut avec l'indispensable compilation Life Stories, Monsieur Bongo est bien décidé à convaincre un maximum de monde qu'Ebo Taylor est un artiste indispensable en offrant une réédition physique et digitale de qualité à un des tous premiers albums du musicien, Ebo Taylor and The Pelikans.

L'album est sorti dans le courant des années 1950 sur un petit label local, Abookyi. Nommé ainsi d'après un club dans lequel le groupe avait joué et enregistré ces morceaux, Ebo Taylor and The Pelikans est le premier album sur lequel on entend Ebo Taylor délaisser parfois sa guitare pour le chant. Et ceux qui connaissent un peu la trajectoire du bonhomme vous le diront: c'était une riche idée.

Si vous en voulez plus, sachez que Mr. Bongo n'en est pas à son coup d'essai avec Ebo Taylor et que le label a déjà réédité d'autres galettes de l'artiste. Et c'est à chaque fois indispensable.