Leon Vynehall ne sait jamais sur quel pied danser

Leon Vynehall ne sait jamais sur quel pied danser

par Jeff  |   le 12-11-2019

À lire les chroniques dans divers titres de la presse française, le Nothing Is Still de Leon Vynehall aura trouvé ses défenseurs. Nous, il nous a profondément emmerdés avec ses vaines circonvolutions, et nous a fait regretter les meilleurs bangers house de l'Anglais sur 3024 ou Royal Oak.

Si ce dernier album pour Ninja Tune gardait ses distances avec le dancefloor, le nouveau titre de Leon Vynehall n'a que lui en tête, et bordel que ça fait du bien. Et parce que notre homme a pris le pli de nous surprendre à chaque sortie (lui qui sur son DJ-Kicks faisait cohabiter (AFX, Haruomi Hosono, Tomaga et Genesis P. Orridge), ce nouveau titre le voit brasser des influences dub techno et bass music pour un résultat qui ouvre de nouvelles perspectives très intéressantes. Vivement la suite.