Lee Daniels laisse entrevoir un biopic sur Billie Holiday à la hauteur de sa vie tumultueuse

Lee Daniels laisse entrevoir un biopic sur Billie Holiday à la hauteur de sa vie tumultueuse

par Jeff  |   le 12-01-2021

Que ce soit en tant que producteur, réalisateur ou scénariste, Lee Daniels a toujours usé de son talent pour plaire aux critiques et au box office - de The Butler à Precious en passant par Monster's Ball, qui a valu l'Oscar de la meilleure actrice à Halle Berry. C'est aussi lui derrière la série Empire, qui a connu six saisons sur la chaîne Fox.

Convaincu que "l'expérience afro-américaine ne peut être rendue que par un cinéaste noir", Lee Daniels a décidé de s'attaquer à un gros morceau, en la personne de Billie Holiday. Intitulé The United States vs. Billie Holiday, son nouveau film sortira le 26/02 sur la plateforme Hulu - celle-ci n'étant pas disponible dans nos latitudes, restera à voir qui aura à cœur d'en récupérer les droits.

Le film est une adaptation du roman Chasing the Scream: The First and Last Days of the War on Drugs de Johann Hari. Et c'est là que résidera tout son intérêt : plutôt que de se livrer à un exercice biographique consensuel comme Hollywood les aime tant, Lee Daniels a choisi d'embrasser pleinement la personnalité cabossée de la chanteuse jazz, décédée à 44 ans seulement, rongée par ses démons, au premier rang desquels l'alcool et la drogue.

C'est justement ce fameux Federal Bureau of Narcotics qui l'a traquée jusque sur son lit de mort, allant jusqu'à infiltrer un agent avec qui Billie Holiday allait avoir une relation, tout cela dans l'espoir de couler sa carrière - un sort que le Bureau souhaitait réserver à de nombreux autres jazzmen de l'époque. Dans le cas de Billie Holiday, cette traque s'inscrivait également dans un contexte très particulier, celui de la défense des droits des afro-américains, dont l'une des incarnations les plus puissantes reste encore à ce jour "Strange Fruit", un titre à la grandeur inégalable.

Si on vous parle aujourd'hui de The United States vs. Billie Holiday, c'est parce que le film a enfin droit à une longue bande-annonce, qui donne un premier aperçu de la prestation de la chanteuse Andra Day dans la peau de Billie Holiday.

Si vous voulez réviser votre Billie Holiday avant la sortie du film, on vous renvoie vers Strange Fruit, ouvrage de David Margolick dont on vous parlait dans le premier numéro de Marque Ta Page. Et si vous voulez en savoir plus sur la chasse aux sorcières dégueulasse dont a fait l'objet Billie Holiday, mais que vous n'avez pas envie de vous manger l'ouvrage de Johann Hari d'ici à la sortie du film, sachez que ce dernier a écrit en 2015 pour le site Politico un long article qui fera office de parfaite mise en bouche.