Le nouvel EP de Mach-Hommy a été produit par Earl Sweatshirt, mais il fait tout pour que vous ne l'écoutiez pas

par Jeff  |  le 08-11-2017

Mach-Hommy, on vous en parle régulièrement - lisez ceci ou cela. Et on n'y va pas avec le dos de la cuiller pour essayer de vous convaincre d'aimer ce MC basé dans le New Jersey, et proche d'une autre écurie dont on ne rate pas une sortie, Griselda Records (Conway, WestsideGunn notamment).

Son gros problème à Mach-Hommy, c'est son attitude vis-à-vis de la création musicale (et sa production est monstrueuse) et de la manière dont celle-ci se valorise en 2017: les albums de Mach-Hommy sont disponibles dans des quantités très limitées, ne se streament nulle part (même pas sur sa page Bandcamp), disparaissent régulièrement de YouTube et se vendent à des prix exorbitants, même en digital - comptez entre 200 et 1.000 euros. Pourtant, pour un MC au flow impeccable et dont les producteurs habituels se nomment The Alchemist, KNXWLEDGE ou Earl Sweatshirt, c'est quand même bien débile de se draper dans une attitude  radicale qui confine un peu à la connerie.

Prenez son nouvel EP Fete Des Morts aka Dia de los Muertos sous son alias Dumpmeister, et débarqué aujourd'hui sur sa page Bandcamp: 6 des 7 titres ont été produits par Earl Sweatshirt, mais il vous faudra débourser une petite centaine d'euros pour en posséder une copie sur votre disque dur. La meilleure solution de ne pas se faire avoir par un truc qui a tout du Nigerian scam: nous faire totalement confiance et aller voir si le petit oiseau bleu n'a pas des copies qui traînent. En même temps, si vous aimez le rap crasseux qui doit autant à MF Doom qu'à Roc Marciano, si vous aimez le loghorrées verbales qui viennent se poser sur des boucles droguées, et si vous aimez la musique réellement sincère, il n'y a pas de raison que vous ne trouviez pas votre bonheur dans la discographie de Mach-Hommy. A condition d'y accéder, évidemment.