Fidèle à lui-même (et à Hessle Audio), Joe aligne discrètement les pépitos

Fidèle à lui-même (et à Hessle Audio), Joe aligne discrètement les pépitos

par Aurélien  |   le 06-11-2017

Quand on lit Hessle Audio, on pense à la qualité qui va avec le nom. Et pour cause: dans ce modeste catalogue, on peut croiser les noms de James Blake, Blawan, Pearson Sound, TRG, Untold, Ramadanman, Pangaea et de beaucoup d'autres joyeux lurons très doués lorsqu'il s'agit de triturer la bass music. Une renommée solide certainement pas mise à mal par ses acteurs les moins (re)connus. Et parmi ceux-là, on trouve notamment Joe, un type discret qui n'a jamais caché de ses envies d'opérer dans un spectre plus deep house que ses voisins de chambre. Non sans un certain savoir-faire d'ailleurs.

Si on vous reparle de Joe aujourd'hui, c'est parce qu'il y a deux semaines, le bougre a sorti dans une certaine discrétion (c'est un peu sa marque de fabrique) un nouveau maxi sur le label britannique. Deux nouveaux titres déjà playlistés par énormément de gens biens, et pour cause: sa face A, "Tail Lift" est une petite bombe taillée pour ambiancer n'importe quel cours de zumba. Un vrai bon groove de darons sur lequel vient se poser de gros claviers bien cheesy, capables de faire mouche dans toutes les big rooms du Continent. On vous recommande donc de vous ruer sur les pressages vinyls de ce hit en puissance, vue que ça risque vite d'être rapidement "out of stock" sur pas mal de plateformes.