La Femme veut "foutre le bordel" pour son grand retour

La Femme veut "foutre le bordel" pour son grand retour

par Elie  |   le 13-01-2021

L’art d’orchestrer son retour n’est pas simple. On aurait presque pu penser que le projet La Femme était mort et enterré, à grands coups de dislocations et d’annonces de reconversion des « ex » du groupe, à l’image d’AJA et de Mauvais Œil. C’est en tout cas ce qu’un auditeur peu attentif, à l’image de l’auteur de cet article, aurait pu songer en scrutant une discographie peu renouvelée au cours des dernières années.

Mais que nenni. Certes, pas de nouvel album depuis plus de quatre ans, mais les choses semblent avoir bien changé depuis la sortie de Mystère en 2016. Au fil de ses tournées à travers le monde, le groupe semble avoir particulièrement internationalisé son audience, à en voir un espace commentaire envahi d’encouragements en anglais et de caractères cyrilliques. Remettant discrètement le pied à l’étrier, la formation resserrée en trio (la femme de La Femme, Clémence Quélennec, ayant quitté le groupe en 2019), distille depuis la rentrée dernière ses singles au compte-goutte.

Ambiance cabaret et années folles, parties instrumentales oscillant entre le psychédélique et le zinzin, élucubrations philosophiques… Après « Paradigme », « Cool Colorado » et « Disconnexion », La Femme dévoile « Foutre le bordel », qui, à défaut d’être le meilleur morceau du carré d'as, a au moins eu le mérite de rappeler à une poignée de retardataires l’existence de ce groupe, capable du meilleur comme du moins bon. Les extraits sont pour le moment inégaux, mais ils laissent présager d’un disque regorgeant d’idées.  Nous attendrons donc patiemment.