La boîte derrière Tomorrowland au bord de la faillite

La boîte derrière Tomorrowland au bord de la faillite

le 09-01-2016

C'est une nouvelle qui pourrait ébranler le monde merveilleux et coloré de l'EDM. Derrière les feux d'artifices et les gifs animés de David Guetta à l'ouest, on trouve SFX Entertainement, une boîte qui s'intéresse plus au vert des dollars brassés par ses événements qu'aux mille couleurs de l'arc-en-ciel des décors de ses festivals - Tomorrowland principalement, mais aussi d'autres énormes machines comme Awakenings ou Mystery Land.

Après une introduction en bourse plutôt réussie (la levée de fonds s'était alors élevée à 260 millions de $), la société basée à New-York se retrouve dans de graves difficultés financières et en manque de liquidités, a priori à cause de mauvaises décisions de gestion. Elle n'a ainsi plus payé les droits d'auteur aux labels et artistes distribués sur sa plateforme Beatport (oui, c'est eux aussi) depuis l'été. Et elle a fait appel à une autre entreprise pour l'aider à restructurer sa dette, annonçant d'emblée qu'en cas d'échec, elle serait amenée à devoir se déclarer en faillite.

Ceci étant, que les cagoles et kékés de cette terre se rassurent: on ne doute pas un seul instant que la marque Tomorrowland retrouve acquéreur si jamais la maison-mère venait à disparaître... 

Allez, pour terminer, plutôt que de vous balancer un mauvais set pré-enregistré de Avicii ou Dimitri Vegas & Like Mike, on vous claque ce mix d'un autre habitué (plus improbable celui-là) de Tomorrowland, Dave Clarke.