King Crimson a 50 ans, et ils vont bien essayer de nous la faire à l'envers

King Crimson a 50 ans, et ils vont bien essayer de nous la faire à l'envers

par Émile  |   le 18-01-2019

On se demandait toujours à quoi cela ressemblerait quand les groupes phares des années 1960 ne seraient plus seulement des monstres sacrés, mais bel et bien des éléments du passé. Et bien c'est maintenant. King Crimson, groupe iconique de la scène prog / psyché de la fin des années 1960 et des années 1970, a cinquante ans en 2019. Ils auraient pu célébrer ça sobrement, en écrivant une petite lettre sur l'histoire du groupe et en faisant un montage photo en hommage à Greg Lake, mort en 2016. Mais non.

Au lieu de ça, vous allez avoir droit à une tournée interminable, avec 50 dates pour lesquelles vous pourrez payer 70 € pour pouvoir dire en sortant : "Bon, c'était pas dingue, mais bordel on les a vus !" D'ici à la fin de l'année, vous pourrez aller les voir à Bâle, à Londres ou à Turin. Pour info, du line up originel, seul Robert Fripp subsiste; quant à Mel Collins, il est le seul à avoir été dans le groupe dans les années 1970.

Attendez, attendez, ce n'est pas tout. 2019 sera aussi l'année d'un documentaire sur le groupe, puis d'un livre, puis d'un coffret avec des inédits qui va coûter une blinde. Donc si vous voulez notre avis, écoutez-les à la maison, et donnez de l'argent aux groupes de jeunes musiciens et musiciennes qui en ont besoin. On vous mettrait bien un morceau du début pour qu'on se rappelle à quel point King Crimson est effectivement un des plus grands groupes de toute l'histoire, mais comme les plateformes de streaming ne rapportent pas assez, on ne trouve que des vidéos pour la promo des nouveaux albums. Comme ça, vous serez fixés.