Jorja Smith continue de creuser le sillon d'un R&B racé et élégant

Jorja Smith continue de creuser le sillon d'un R&B racé et élégant

par Amaury  |   le 09-03-2017

La chanteuse soul avait déjà placé son R&B dans la voie de l’engagement avec son premier single « Blue Lights » qui nous avait flanqués un sacré direct au foie. Entre-temps, son EP Project 11 s’était radouci vers plus de légèreté, dans une intimité qui l’éloignait un peu de ses autres titres à la mélancolie piquante, sombre et plus canaille. Pour la journée internationale des droits de la femme, Jorja Smith renoue cependant avec sa volonté première de lâcher un message frontal au cœur d’un R&B percutant et classieux.

L’éloquent « Beautiful Little Fools » vient ainsi célébrer les femmes en prenant le contre-pied d’une affirmation que l’on doit au personnage Daisy du roman Gatsby le magnifique : be a fool - that's the best thing a girl can be in this world, a beautiful little fool. Il s’agit ici pour la Britannique de leur rappeler que la beauté réside dans une multitude de formes et s’exprime par une foule de moyens, loin de certaines perceptions réductrices. Elle se prononçait d’ailleurs clairement à ce sujet : I feel as young girls grow up, they’re slightly tainted by what the media says is ‘beautiful’ and I feel like my song can be a little help to them. We are all beautiful in our own individual and special ways.

Un message que le visuel appuie en faisant jouer à Smith trois rôles de femmes issues de diverses classes sociales, mais qui se rejoignent finalement tant dans leur tristesse que dans leur soulèvement. C’est la première fois que la compagnie Vevo finance entièrement la réalisation d’un clip, derrière lequel on retrouve Hector Dockrill qui s’est chargé de restituer l’ambiance Gatsbiesque. Et en plus d’accompagner la signification du morceau, ce dernier va lui proposer une sorte de performativité puisque Jorja Smith a été sélectionnée pour être la première artiste à lancer les pages britanniques de la compagnie.

En définitive, un titre très élégant qui ne porte peut-être pas les avancées magistrales que l’on attend de cette artiste sur laquelle on mise encore et toujours, mais un titre superbe démontrant par lui-même le message qu’il véhicule – à diffuser, partout, très fort, encore, comme avec cette puissante version live.