Imperial Triumphant a bien l'intention de rester l'un des groupes les plus aventureux des sphères metal

Imperial Triumphant a bien l'intention de rester l'un des groupes les plus aventureux des sphères metal

par Côme  |   le 02-06-2020

Dire que l'on a pris une claque en écoutant le black metal d'Imperial Triumphant est un euphémisme : abordant Vile Luxury, leur disque de 2018, dans notre habituel dossier Wake Up The Dead consacré aux musiques de sombres gargouilles, on en était arrivé à le définir comme "à mi-chemin entre Soft Machine, Sunn O))) et Tom Waits.", tant leur musique incorpore éléments free jazz, math-core et instrumentations classiques.

Deux ans plus tard, le groupe de New York revient avec un nouveau disque, quittant Throatruiner Records pour la grosse structure Century Media. À l'écoute de "Rotted Futures", premier single sorti vendredi dernier, impossible cependant de les accuser d'avoir mis de l'eau dans leur vin tant le groupe semble continuer à mélanger dans son chaudron Krallice, Ornette Coleman et Portal pour en sortir une mixture simplement géniale.

Pour entendre la suite de ce cinquième album intitulé Alphaville, il faudra attendre le 31 juillet. D'ici là, et en plus du morceau, Metal Injection s'est invité en studio pour filmer le trio. Ce (très) court documentaire est disponible ci-dessous.