Il faut qu'on vous parle de Muchdank, le cauchemar des rappeurs américains

Il faut qu'on vous parle de Muchdank, le cauchemar des rappeurs américains

par Aurélien  |   le 09-04-2019

Dans notre prime jeunesse, à l'époque où les algorithmes marchaient moins bien et qu'on pouvait détourner n'importe quelle vidéo sans être trop gênés par les copyrights. Pour ceux qui ne connaitraient pas cette pratique ô combien chronophage, on pourrait résumer les YTP comme des espèces de vidéos parodiant tout et n'importe quoi, qui prenaient notamment un malin plaisir à détourner une source bien ciblée et lui faire dire absolument tout et n'importe quoi, à coup de montages éclatés, le tout saupoudré d'un humour souvent pas bien fin mais terriblement efficace. Certains ont même élevé leur pratique au rang d'art, avec quelques grosses fulgurances bien badass voire franchement impressionnantes.

En France, le truc était le terrain de jeu quasi exclusif des petits cons du forum 15-18 de Jeuxvideos.com, qui aujourd'hui ont (on l'espère pour eux en tout cas) trouvé des choses plus cool à faire de leur temps libre - genre ouvrir des chaînes de gaming ou des trucs du genre. Toujours est-il que si vous vous posiez la question de savoir d'où vient le buzz d'il y a quelques années autour de Cortex ou Morsay, sachez qu'ils le doivent principalement à une poignée de merdeux qui s'amusaient à détourner chacun des clashs envoyés par leurs cibles privilégiées. Pas mal de ces petits chef-d'œuvres méconnus ont été supprimés depuis, mais sachez que c'était une source intarissable de LOL qui donne un aperçu assez précis de l'esprit de liberté qui soufflait sur YouTube à l'époque, avant que tout ne soit vicié par des algorithmes un peu trop performants.



Si l'on vous parle de ce golden age des internets, ce n'est bien sûr pas un hasard : depuis, la génération dank a récupéré les outils et l'esprit de l'époque pour les appliquer à Twitter et Instagram dans des vidéos plus courtes (entre trente secondes et une minute la plupart du temps), mais pas moins performantes lorsqu'il s'agit de provoquer l'hilarité. Appliquez la formule à des personnalités du rap déjà pas avare en interview WTF dans leur état naturel, et vous aurez la recette de Muchdank, notre petit chouchou qui poste sur un rythme extrêmement régulier des détournements de ses rappeurs préférés et d'autres personnalités hors-norme. Et il vise souvent terriblement juste.

On s'en voudrait de trop en dire, parce qu'honnêtement ce serait nuire au talent d'un petit comique qui fait feu de tout bois pour amuser ses followers, souvent avec de grosses vidéos qui buzzent sévère (l'interview lunaire de R Kelly pour CBS), parfois avec des images de concert, et très régulièrement avec les interviews du légendaire Charlamagne Tha God. En tout cas, le mec n'a pas son pareil pour détourner les interviews des plus gros cadors de notre temps - Travis Scott ou Kodak Black figurent parmi ses cibles préférées - et c'est franchement pas triste.

On vous laisse avec un florilège de ce qu'on a pu voir de mieux sur sa chaîne Youtube, en espérant que ça vous remonte un peu le moral si vous avez passé une journée de merde. De notre côté en tout cas, on a pas trouvé meilleur remontant, et ça fait déjà un paquet de semaines que ça dure.