Hannah Wants et l'incroyable plagiat de Boddika et Joy O

Hannah Wants et l'incroyable plagiat de Boddika et Joy O

par Côme  |   le 13-09-2016

Le retour en grâce de la bass music a beau avoir permis à beaucoup d'excellents producteurs d'être enfin reconnus à leur juste valeur, il a malheureusement attiré un certain nombre d'escrocs attirés par la promesse d'argent facile : t'es un DJ pas trop mauvais, tu trouves un ghost producer, tu reprends les codes qui marchent bien et tu redistribues l'argent. Facile, non ?

Le gros problème, c'est que quand tu te fais avoir, t'as vraiment l'air con. C'est ce qui est arrivé à Hannah Wants, accusée d'avoir plagié le VIP mix que Boddika avait fait de "Mercy", morceau produit en 2012 avec Joy O.

Le morceau de la productrice anglaise, intitulé "Touch The Ground" en reprend tous les éléments, au point d'être indisponible sur les réseaux depuis que l'affaire a explosé hier. Et on ne parle pas d'un producteur inconnu un peu trop fan d'un artiste, mais bien de quelqu'un dont le Fabriclive devrait bientôt sortir, d'où l'ampleur de cette histoire.

Et si le label a supprimé le morceau, Hannah Wants refuse de  parler de plagiat, vu qu'elle n'aurait pas samplé le morceau. Bah voyons ! Et si on n'est pas forcément surpris de ce genre de choses venant de la productrice anglaise (déjà accusée d'avoir utilisé un ghost producer, d'où ce splendide article du site satirique Wunderground), on est assez choqués de son manque d'honnêteté une fois prise sur le fait.

Quant à Boddika, on admire son élégance (doublée d'une grosse dose d'ironie) suite à tout ce bordel : au "I went into the studio to create a piece of music that had a similar impact on the dance floor" il s'est fendu en réponse sur Twitter d'un "I write, mix, engineer & produce every track I've ever been involved with as Boddika & Instra:mental." 

Et pour terminer, on vous laisse découvrir le titre au cœur de la polémique. Et pas celui d'Hanna Wants évidemment, qui a complètement disparu de la toile. Mais sans vous spoiler la surprise, on peut vous dire que la resucée était de haut standing.