Girl Talk roule pour les Flatbush Zombies

Girl Talk roule pour les Flatbush Zombies

par Jeff  |   le 24-04-2018

Au mitan des noughties, la bastard pop et les mash ups ont eu le vent en poupe et permis l'émergence de trucs vraiment bons et bien pensés (on pense à ce genre de titre). Mais cette hype a surtout permis à d'exécrables bedroom producers de déverser des tonnes de bootlegs merdiques sur les internets. Mais s'il y en a bien un qui a réussi à élever au rang d'art cette pratique bâtarde, c'est bien Girl Talk et sa triplette Night Ripper / Feed The Animals / All Day. Une réputation d'autant plus flatteuse que le mec était aussi une vrai bête de scène capable de convaincre même les plus réticents que sa vision complètement pétée de la pop culture allait sauver le monde.

Depuis 2010, Girl Talk aka Gregg Gillis n'a plus sorti d'album, et tourne à peine. Pourtant, ce live délirant de 2017 montre qu'il n'a pas arrêté de mettre sa licence Pro Tools à rude épreuve. Mais comme ce live le démontre également avec l'apparition sur scène de Freeway, ces dernières années l'Américain s'est aussi reconverti en producteur hip hop, bossant avec Freeway donc, mais aussi Waka Flocka Flame, Wiz Khalifa ou Jim Jones. Des apparitions discrètes donc, mais toujours très énergiques. Et pour sa dernière collaboration en date, on le voit croiser le fer avec Erick The Architect des Flatbush Zombies sur un titre qui a été diffusé dans le dernier épisode de l'hilarante série HBO Silicon Valley.