Ghetts s'associe à Stormzy pour continuer à teaser la sortie de son prochain album

Ghetts s'associe à Stormzy pour continuer à teaser la sortie de son prochain album

par Amaury  |   le 18-01-2021

Après avoir sorti plusieurs singles, dont le fameux « IC3 » avec Skepta qu’il n’avait plus retrouvé en studio depuis 2012, Ghetts revient cette fois avec un autre cador du grime en la personne de Stormzy, cette machine mainstream toute programmée à vendre du titre pourtant bien underground.

Ce n’est d’ailleurs probablement pas sans raison que Ghetts a décidé d’intituler leur morceau commun « Skengman », en faisant évidemment référence aux multiples patronymes, interjections, et titres de freestyles que le rappeur du sud de Londres s’est amusé à égrener au cours de sa carrière – comme si par ce geste, l’ancien cherchait à saluer le chef de file de la nouvelle génération.

Derrière cet intitulé se cache en toute logique la thématique du gunslinger (terme plus américain que celui de Skengman) assez peu familière à Ghetts, qui s’amuse alors à ressusciter son vieil avatar Ghetto, dans le deuxième couplet, comme pour mieux rivaliser avec la force centrale et bien assise de Stormzy, dont les techniques rhétoriques ont pour sa part souvent joué du calibre.

Quant à la production, que l’on doit au traditionnel TenBillion Dreams, elle emmène le morceau dans des chambres froides et minimalistes que vient cadenasser le refrain, façon six coups. Cette atmosphère de souffle flegmatique, très particulière, va néanmoins se teinter de quelques couleurs grâce à deux envolées épiques, très légères, mais suffisantes pour marquer un contraste saisissant. Il n’en faut pas plus pour penser au « King Of Hearts » de Little Simz qui suit une logique similaire, bien que plus chaude et colorée, et sur lequel apparait justement Ghetts.

Reste à attendre l’album, Conflict Of Interest, duquel on ne peut encore rien dire de bien concret, malgré la fuite d’une tracklist dans un post Twitter, en espérant que le mc n’ait utilisé là sa meilleure cartouche.