Enfin une sortie européenne pour le Kaputt de Destroyer

Enfin une sortie européenne pour le Kaputt de Destroyer

par Jeff  |   le 04-04-2011

Il y a quelques semaines maintenant, Destroyer a sorti un album qui a rapidement mis la critique d’accord : Kaputt est certainement l’un des toutes meilleures galettes de cette année 2011. Derrière ce projet, on retrouve ce franc-tireur de Dan Bejar, notamment aperçu au sein des New Pornographers ou de Swan Lake, et dont la discographie, aussi protéiforme que volumineuse, force le respect. Jamais à court d’idées un peu farfelues, la Canadien s’est mis en tête de redorer sur Kaputt le blason d’un genre qui n’en avait vraiment pas besoin, le jazz-pop – style musical dont le cauchemar le plus fréquemment cité se prénomme Kenny G. Heureusement, dans la bouche et la musique de Dan Bejar, cette musique ringarde et « cheesy » au possible prend des airs charnels et cotonneux du meilleur effet et on se laisse alors très rapidement prendre au petit jeu instauré par un Dan Bejar qui semble évoluer en apesanteur.

Tout cela pour dire qu’après avoir fait l’objet d’une sortie remarquée aux Etats-Unis, le disque va enfin débarquer sur le Vieux Continent, grâce à l’excellent travail du non moins excellent label Dead Oceans, dont l’effectif commence à avoir une sacrée gueule (Akron/Family, Dirty Projectors, The Tallest Man On Earth ou Phosphorescent). Déjà disponible en digital, le disque débarquera dans les bacs européens et japonais le 13 juin précédé d’une réputation très flatteuse, puisque magazines et webzines francophones n’ont pas attendu qu’on se décide à sortir le disque pour le couvrir de dithyrambes. Cette sortie sera également l’occasion pour Dan Bejar et son groupe de traverser l’Atlantique pour quelques dates, dont une seule intéressante pour nos lecteurs à l’heure actuelle : le 27 juin à la Maroquinerie de Paris.