El Michels Affair reprend le Wu à la sauce soul, et la routourne tourne

par Jeff  |  le 05-03-2017

Nous sommes en 2017 et le Wu-Tang Clan n'est pas mort. Malheureusement, a-t-on régulièrement envie de dire. Il continue notamment d'arnaquer ses fans avec de lucratives tournées qui voit généralement le crew se déplacer au grand incomplet et/ou livrer des prestations absolument indignes du patrimoine constitué dans les années 90. Bref, le Wu-Tang, on préfère quand il existe dans des aventures en solo (ici, il ne reste plus vraiment que Ghostface Killah pour nous donner un peu d'espoir) ou au travers de projets qui, à leur manière, célèbrent l'œuvre de manière originale, comme ce Enter The Magical Mystery Chambers qui nous avait bien divertis à l'époque.

Cette fois, c'est El Michels Affair qui nous rappelle au bon souvenir de cette époque où le RZA et les siens marchaient sur l'eau. Avant toute chose, précisons qu'il se cache derrière Els Michel Affair un certain Leon Michels, qui est le genre de figure invisible à l'incroyable CV : l'Américain est d'abord le fondateur de Truth & Soul Records (qui héberge notamment Lee Fields & The Expressions), mais il a également co-écrit ce tube, fait partie du Menahan Street Band, est musicien en tournée pour Charles Bradley ou The Arcs (side project de Dan Auerbach des Black Keys) et a vu des titres à lui se faire sampler par Jay-Z ou Kid Cudi. On en connaît qui choperaient un melon digne de Bob Sinclar pour moins que ça, mais Leon Michels est resté discret, bien que productif.  

Et aujourd'hui, on apprend qu'il a réactivé El Michels Affair et que, comme en 2009 pour l’album Enter the 37th Chamber, il va relire le meilleur du catalogue du Wu à la sauce soul. Donc on récapitule: un groupe de neo-soul reprend des titres du Wu qui, très souvent, samplaient des pépites soul. La routourne tourne.

Ce nouveau disque (qui sortira en avril) s'intitulera Return To the 37th Chamber. Et sans grande surprise, le premier extrait est dans la veine de ce que le groupe a fourni il y a 7 ans. Mais comme sur son premier album il avait quand même mangé du tube et de l'incontournable, on a l'agréable surprise de voir El Michels Affair piocher dans les trucs moins visibles, comme cette réinterprétation de "Iron's Theme", un interlude sur le Supreme Clientele de Ghostface Killah

Une tendance à s'éloigner des classiques qui se confirme avec le reste du tracklisting:

1 - 4th Chamber
2 - Iron Man
3 - Shaolin Brew
4 - Pork Chop Express
5 - Snakes feat. Lee Fields
6 - Drums For Sale
7 - Shadow Boxing
8 - Sipped Up
9 - Tearz feat. Lee Fields and The Shacks
10 - Verbal Intercourse
11 - Wu-Tang Clan Ain't Nuthing Ta F' Wit
12 - All I Need feat. Lady Wray
13 - The End (Eat My Vocals)

Des fois que vous auriez découvert El Michels Affair en lisant cette news, on vous propose de remplir votre journée en écoutant le Enther The 37th Chamber cité un peu plus haut.