Disiz redevient Disiz La Peste (mais franchement, fallait pas)

par Aurélien  |  le 19-12-2016

Soyons clairs : c'est devenu un sport national de tirer sur Serigne Mbaye Gueye. Et très franchement, on commence à penser qu'il ne ménage pas ses efforts pour s'attirer les vindictes de ceux qui ont arrêté de l'écouter après l'album de Klub Sandwich. La preuve : après l'interminable trilogie Lucide, puis l'insupportable Rap Machine l'an dernier, la dernière trouvaille en date du rappeur d'Evry c'est de réactiver son tout premier pseudonyme, Disiz La Peste. Pour rappeler que l'ancien* est toujours là, peut-être. Pour cachetonner le temps d'un single teinté d'afro-trap insipide au possible aussi, sans doute. En tout cas, on aurait préféré ne jamais se prendre les pieds dans ce "Grande colère" gênant au possible, qui confirme bien qu'il n'y a strictement aucune nostalgie à avoir sur le cas Disiz. 

* titre honorifique habituellement réservé aux rappeurs qui continuent de sortir des choses après plus de dix ans de carrière.