Deux nouveaux titre pour Saba, le plus doux bonbon du rap US

Deux nouveaux titre pour Saba, le plus doux bonbon du rap US

par Aurélien  |   le 23-09-2020

On a finalement peu parlé de Saba sur ces pages. Pas bien surprenant : le rappeur de Chicago fait figure d'électron libre, de belle anomalie au milieu d'un rap US divisé entre vieilles gloires qui peinent à rebondir et jeunes talents qui rament pour transformer l'essai.

Sans faire trop de bruit, mais en fidélisant en douceur un public solide, le rappeur traverse la concurrence d'un pas nonchalant, touchant sa cible avec une sincérité désarmante, tout en offrant à chaque nouveau rendez-vous de beaux os à ronger.

En 2018, son CARE FOR ME était rempli de tubes de poche et de moments précieux, avec toujours cette douceur naturelle qui s'illustre dans son Tiny Desk Concert, parfaite introduction pour celui qui gravite quelque part entre la musicalité de Tyler, The Creator et le côté plus hipster de Goldlink ou d'Isaiah Rashad.

On était impatients de savoir à quoi allait ressembler le retour aux affaires de notre bonbon préféré du rap américain. Si aucun nouveau disque n'est encore annoncé pour l'heure, ce n'est pas un mais deux nouveaux titres qui ont été publiés en fin de semaine passée : d'abord, ce "Mrs Whoever" tout câlin avec sa guitare sèche et ce flow qui glisse sur le morceau comme les roues d'une planche de skateboard sur le bitume tiède ; ensuite ce "Something in the Water" qui sonne comme du Drake en état de grâce, et qui invite un Denzel Curry qui brille par son économie de moyens, démontrant un peu plus encore son caractère tout-terrain.