Denzel Curry commence 2020 avec un OVNI de treize minutes

Denzel Curry commence 2020 avec un OVNI de treize minutes

par Jeff  |   le 09-01-2020

Dans une année 2019 de rap US pas franchement mémorable, quelques personnages sont parvenus à être autre chose qu'un support dont la seule finalité était de flatter les algorithmes de YouTube et Spotify.

Dans cette liste de noms qui tient sur les doigts d'une main, il y a Denzel Curry, dont le ZUU faisait passer le lapin Duracell pour une moule tétraplégique. Parmi les (nombreux) arguments en faveur du disque, il y avait sa brièveté, en totale opposition avec ces albums désormais pensés comme d'interminables playlists pour le streaming. Avec 30 minutes au compteur, le disque nous avait laissés en chien, et c'était bien mieux ainsi. Surtout si c'est pour mieux revenir en ce début d'année, avec 13LOOD 1N + 13LOOD OUT, une sorte de "mix album" de 8 titres et treize minutes qui confirme la capacité du Floridien à produire une musique à l'énergie démentielle, mais qui ne sacrifie pas sa force de frappe sur l'autel du turn up.