David Guetta peut-il reconquérir le cœur de l'underground ?

David Guetta peut-il reconquérir le cœur de l'underground ?

par Émile  |   le 19-05-2019

Voilà bien des années qu'il n'est même plus nécessaire de préciser qu'il est de bon ton de considérer David Guetta comme une infamie de la musique actuelle. Attaqué - comme tant d'autres - sur le caractère mainstream de sa musique, il s'est surtout fait l'ennemi des amateurs de l'underground électronique comme étant le représentant ultime des DJs "clef usb". Malgré lui peut-être, il syncrétise aussi une somme d'erreurs véhiculées sur la techno, comme lorsque les médias américains affirmaient que c'était lui qui avait importé la techno aux US. Ça a dû rire à gorge déployée à Detroit.

Mais s'il est à ce point décrié par le public français, c'est parce que David Guetta fut autrefois un pionnier de la house underground. Proche de Laurent Garnier, il fut le gérant des soirées du Palace et des Bains Douches, et ce n'est qu'à l'orée des années 2000 qu'il a effectué sa grande transition vers l'EDM. Et tel l'enfant prodigue qui aurait quitté le pays il y a tant d'années désormais, le voilà sur la route du retour. Fini la pop et le mainstream : David veut renouer avec les souterrains de la techno, et donne de la matière à son alias Jack Back.

Après une mixtape sortie l'an passé, à laquelle on ne pouvait pas refuser l'efficacité d'une carrière bien remplie dans la pop, on attendait de voir si Jack Back n'allait pas devenir un Guetta 2.0, notamment dans l'utilisation des voix et le sur-dosage de drop. Gardons-nous bien de nous emballer : le revirement du nouveau Guetta ne sera probablement pas celui des Beatles de 1965. Mais pour autant, ce petit remix des Destiny's Child est bel et bien un track de techno, et on saura désormais rester ouverts aux futures production du Français, désormais signé sur le légendaire label Defected Records