Crack Cloud, le collectif canadien qui a troqué la came contre le post-punk

Crack Cloud, le collectif canadien qui a troqué la came contre le post-punk

par Jeff  |   le 05-05-2019

"Crack Cloud is a mixed-media collective based out of Vancouver, BC. Modelled around harm reduction philosophy, Crack Cloud operates as a rehabilitative outlet for a revolving cast of multi-disciplinary artists across Canada." Dans des termes plus crus, on peut dire que Crack Cloud, c'est en gros une bande d'ex-junkies qui pansent leurs blessures et évitent la rechute par la musique, la vidéo et d'autres choses que l'on appellera "art". Mais si l'on se limite à la musique et à l'image, le constat est implacable : ils font ça extrêmement bien les salauds. Plutôt à classer dans la catégorie "post-punk arty" avec des influences semblant aller des Talking Heads à ESG en passant par The Fall, ils démontrent avec leur nouveau single "The Next Fix" (un hommage à leurs potes suicidés ou décédés d'overdose) que la marge de progression est réelle. En effet, si l'on compare ce nouveau titre à leur LP sorti l'année dernière, on est face à quelque chose de beaucoup moins rugueux et anguleux, habité par une réelle volonté de jouer la carte de la catharsis sans pour autant donner dans le misérabilisme malaisant. Bref, c'est à découvrir de toute urgence.

Crack Cloud sera le 19 mai au Botanique (Bruxelles), le 2 juin au Périscope (Lyon) et le 9 juin à Villette Sonique avant de revenir pour terminer la saison des festivals à la Route du Rock ou aux Leffingeleuren, avec également quelques arrêts en salle, notamment au KulturA à Liège le 22/08.